Nouveauté : "L'homme qui titubait dans la guerre" oratorio Isabelle Aboulker
J'aime le théâtre, le verbe, et j'aime aussi le bruit du crayon sur mon papier à musique, le bruissement de la gomme, les petits points noirs qui se transforment en rythmes et en sons. Alors, avec plaisir et obstination - et contre toute logique -, je compose des opéras.

Isabelle Aboulker